Pumkin pie aux zestes d’orange

Pumpkin Pie aux zestes d’orange confits (vegan)<br />
Cette recette est adaptée de celle de Marie Laforêt, pour la marque SOY : elle leur a concocté trois recettes pour Halloween, allez donc les voir. <br />
J’ai acheté des oranges bio à 4 euros le kilo la semaine dernière, du coup j’avais envie de les rentabiliser à fond. D’où les zestes d’oranges confits. <br />
Deux préparations dans cette recette, donc : les zestes, et la tarte. </p>
<p>Pour les zestes confits :<br />
Ingrédients : sucre / eau / épluchures d’oranges bio</p>
<p>Peler les oranges à l’économe<br />
Faire tremper la peau d’orange dans un grand volume d’eau froide pendant au moins 2 heures (ça diminue l’amertume).<br />
Jeter l’eau de trempage, et détailler les épluchures en lamelles très fines<br />
Placer les zestes dans une casserole avec de l’eau froide et porter à l’ébullition (je l’ai fait deux fois : ça permet d’enlever l’amertume, tout comme le trempage)<br />
Égoutter les zestes, les peser, puis ajouter dans la casserole le même poids de sucre que de zestes. Ajouter un peu d’eau pour mouiller le sucre (pas trop, sinon ça risque de rallonger le temps de cuisson). J’ai ajouté de la vanille, on peut aussi les confire avec de la cannelle (quelques pincées suffisent, à adapter suivant la quantité de zestes que vous cuisinez) <br />
Placer sur un feu doux, et remuer jusqu’à ce que l’eau soit évaporée : attention : arrêter la cuisson immédiatement lorsque ça commence à caraméliser. <br />
Laisser refroidir et conserver au frigo (s’utilise dans les céréales du matin, les yahourts, les gâteaux, pour sucrer et parfumer un thé…)</p>
<p>Pour une petite tarte :<br />
Ingrédients : 1 pâte sablée /  tofu soyeux (200g) /  potiron cuit (175g) /  sucre de canne (40g) /  eau (50ml) /  cannelle (1/4 de cuillère à soupe) /  agar agar (1/2 cuillère à café)  /  zestes d’oranges confits (1 pincée, c’est puissant)</p>
<p>Garnir le moule à tarte avec la pâte sablée. Cuire 15 minutes à 165° : la pâte doit être cuite/ dorée<br />
Pendant ce temps là, cuire le potiron coupé en morceaux à l’eau<br />
Verser tous les ingrédients dans le bol d’un mixer et mixer jusqu’à ce que ce soit lisse<br />
Verser dans une casserole et porter à ébullition en remuant. Laisser bouillir 2 minutes<br />
Transvaser l’appareil sur le fond de tarte. Laisser prendre à température ambiante. <br />
Note : on ne sentira pas les zestes dans la tarte, ils seront complètement mixés. Si on préfère en sentir la texture, on peut les rajouter en en répartissant sur la tarte juste après avoir versé la crème au potiron dans le fond de tarte.<br />
Note 2 : on peut aussi se servir de la crème au potiron seule en la versant dans des ramequins

C’est encore un peu la saison, hein 🙂

Cette recette est adaptée de celle de Marie Laforêt, pour la marque SOY : elle leur a concocté trois recettes pour Halloween, allez donc les voir.

Deux préparations dans cette recette, donc : les zestes, et la tarte.

Pour les zestes confits :

Ingrédients : sucre / eau / épluchures d’oranges bio

  • Peler les oranges à l’économe
  • Faire tremper la peau d’orange dans un grand volume d’eau froide pendant au moins 2 heures (ça diminue l’amertume).
  • Jeter l’eau de trempage, et détailler les épluchures en lamelles très fines
  • Placer les zestes dans une casserole avec de l’eau froide et porter à l’ébullition (je l’ai fait deux fois : ça permet d’enlever l’amertume, tout comme le trempage)
  • Égoutter les zestes, les peser, puis ajouter dans la casserole le même poids de sucre que de zestes. Ajouter un peu d’eau pour mouiller le sucre (pas trop, sinon ça risque de rallonger le temps de cuisson). J’ai ajouté de la vanille, on peut aussi les confire avec de la cannelle (quelques pincées suffisent, à adapter suivant la quantité de zestes que vous cuisinez)
  • Placer sur un feu doux, et remuer jusqu’à ce que l’eau soit évaporée : attention : arrêter la cuisson immédiatement lorsque ça commence à caraméliser.
  • Laisser refroidir et conserver au frigo (s’utilise dans les céréales du matin, les yahourts, les gâteaux, pour sucrer et parfumer un thé…)

Pour une petite tarte :

Ingrédients : 1 pâte sablée /  tofu soyeux (200g) /  potiron cuit (175g) /  sucre de canne (40g) /  eau (50ml) /  cannelle (1/4 de cuillère à soupe) /  agar agar (1/2 cuillère à café)  /  zestes d’oranges confits (1 pincée, c’est puissant)

  • Garnir le moule à tarte avec la pâte sablée. Cuire 15 minutes à 165° : la pâte doit être cuite/ dorée
  • Pendant ce temps là, cuire le potiron coupé en morceaux à l’eau
  • Verser tous les ingrédients dans le bol d’un mixer et mixer jusqu’à ce que ce soit lisse
  • Verser dans une casserole et porter à ébullition en remuant. Laisser bouillir 2 minutes
  • Transvaser l’appareil sur le fond de tarte. Laisser prendre à température ambiante.

Note : on ne sentira pas les zestes dans la tarte, ils seront complètement mixés. Si on préfère en sentir la texture, on peut les rajouter en en répartissant sur la tarte juste après avoir versé la crème au potiron dans le fond de tarte.

Note 2 : on peut aussi se servir de la crème au potiron seule en la versant dans des ramequins

 

Flan pâtissier sans animaux – recette de Végétaloü

DSC_0110

Recette tirée du blog de Vegetaloü

Ingrédients :

  • Tofu soyeux
  • Crème soja
  • Agar agar
  • Poudre à custard (au rayon épicerie anglaise en supermarché)
  • Maizena
  • Sucre
  • Arôme vanille
  • Pâte brisée

 

Verdict : C’est très très très bon, c’est facile à faire (j’ai pris une pâte feuilletée toute prête), ça sent comme à la boulangerie, un vrai délice. La texture est fondante et légère MAIS se tient, bref je pense qu’on tient le flan parfait. J’ai cuit 25 minutes à 180°, mais mon four est un peu violent, il est possible que vous deviez ajuster selon votre matériel.

Courez sur son blog, moi je vais essayer d’autres de ses recettes!

Rôti de lentilles aux noisettes

 

DSC_0070

 

Cette recette est adaptée et traduite depuis  Oh she glows.

Il y a pas mal d’ingrédients, et les quantités sont pour un plat à cake et demi. Les mesures sont en Cups (1 cup est environ égale à 1 petit verre) , mais ce qu’il faut retenir, c’est le rapport de proportion entre les ingrédients, et adapter à ses besoins. Sinon, cette recette se congèle très bien. La photo vous donne une idée.  Ce site vous permet de jongler avec les mesures si vous préférez. Et ce tableau vous donne des équivalences pour diviser les quantités (en anglais, et en cups/spoons, mais utile je trouve).

DSC_0021

Les ingrédients :

  • Lentilles vertes sèches (1 cup)
  • Noix, noisettes ou amandes réduites en morceaux (au couteau ou au pilon) (1 cup)
  • Farine d’avoine : moi j’ai juste mixé des flocons d’avoine (1/2 cup)
  • Carottes râpées (1 cup)
  • Céleri branche émincé (1 cup)
  • Oignon émincé (1,5 cup)
  • Croûtes de pain mixées ou panure (3/4 de cup)
  • Pomme coupée en petits morceaux (1/3 de cup)
  • Graines de lin mixées (3 cuillères à soupe) + 1/2 cup d’eau
  • Gousses d’ail (3 ou plus si vous aimez beaucoup l’ail)
  • Thym ou herbes de Provence (1 cuillère à soupe)
  • Sel (1 cuillère à soupe)
  • Poivre au goût
  • Piment au goût

Pour le glaçage :

  • Ketchup (1/4 de cup)
  • Sirop d’érable (1 cuillère à soupe)
  • Compote de pomme non sucrée (2 cuillères à soupe)
  • Vinaigre balsamique (2 cuillères à soupe)
1 : Rincer et égoutter les lentilles. Les mettre à cuire avec trois fois leur volume de bouillon de légumes. La cuisson va durer un moment, jusqu’à ce que les lentilles soient écrasables à la fourchette (environ 45 minutes à feu moyen sans couvercle). Rajouter de l’eau en cours de cuisson si nécessaire.
2 : Mélanger les graines de lin moulues et l’eau dans un bol, touiller et laisser reposer.

Si vous avez des graines de lin pas moulues, ça marche avec des moulins à poivre, des moulins à café ou des mini mixeurs type hachoir à herbes, ou blender de bonne qualité. J’ai un vieux moulin à café électrique Peugeot qui est super bien, mais il existe des équivalents modernes pour une grosse vingtaine d’euros. Sinon, cet article vous donne des solutions.  

 3 : Pendant ce temps : émincer l’oignon, hacher l’ail, râper les carottes, couper la pomme en petits dés, hacher le céleri, mixer les flocons d’avoine si besoin. Mesurer les autres ingrédients si vous ne l’avez pas fait au début. Ne pas oublier de surveiller les lentilles et de rajouter de l’eau si besoin. Elles sont cuites quand elles sont un peu pâteuses, qu’elles s’écrasent facilement et qu’il n’y a plus de liquide.
4 : Préchauffer le four à 180°.
5 : Faire revenir l’ail et l’oignon dans une poêle avec de l’huile d’olive. Saler les oignons pour les faire suer. Remuer avec une spatule pendant environ 5 minutes.
6 : Ajouter le céleri, la pomme et les carottes, et faire cuire en remuant pendant encore 5 minutes.
7 : Vérifier que les lentilles sont bien cuites et les écraser grossièrement à la fourchette.
8 : Dans un saladier, verser tous les ingrédients et bien mélanger. (sel, chapelure, farine, thym, graines de lin, noisettes + les lentilles + les légumes). La préparation est bien épaisse, bien mélanger avec une cuillère en bois, par exemple. Goûter et ajuster l’assaisonnement si besoin.
9 : Chemiser un moule à cake avec du papier sulfurisé, et répartir la préparation en tassant bien.
10 : Péparer le glaçage : mélanger tous les ingrédients : ketchup, sirop d’érable, compote et vinaigre balsamique.
11 : Déposer le glaçage uniformément sur le pain de lentilles et enfourner pour 35 à 45 minutes selon la puissance du four.
A mon sens, il faut prévoir une sauce pour aller avec, parce que le rôti en lui même est assez compact, et un peu sec.
Comme il y en avait beaucoup, j’en ai fait des petits dans des moules à muffins, et on a eu pas mal de restes : les tranches se poêlent très bien avec un peu d’huile, et c’est très chouette avec une sauce bbq et des légumes.